MON BOUDOIR, BLOG BEAUTÉ

J’ai testé : la gamme Effaclar de La Roche Posay pour peaux grasses à méga imperfections

Posted on | janvier 28, 2013 | 2 Comments

Hello hello ! Je vous souhaite à toutes une très bonne année, puisqu’il s’agit de mon premier billet pour 2013, et qu’il est encore temps ! (Ça, c’est fait).

combattre l'acné avec la gamme effaclar

L’acné, je lui mets des patates !

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui ne me tient pas particulieremnt à coeur mais qui ne me laisse pas beaucoup le choix : l’acné (et comment le combattre vaillamment avec ses petits poings musclés grâce à la gamme Effaclar de La Roche Posay).

Petite histoire absolument fascinante de ma peau

Petit 1, la période eczémateuse

Je vous parlais il y a quelques temps d’un billet en préparation sur la gamme Effaclar, puisque j’ai l’immense bonheur d’avoir une peau HYPER grasse et de faire de l’acné comme jamais à l’adolescence (de fait, à l’adolescence je ne faisais pas d’acné, et j’ai eu mon premier point noir bien longtemps après avoir quitté le lycée). J’ai eu jusqu’à mes 23/24 ans un teint de porcelaine et une peau absolument parfaite, que toutes mes copines me jalousaient (si, si) -mais ça, c’était le bon temps.

J’ai commencé à faire à cette époque là d’ÉNORMES crises d’eczéma que j’ai soigné à coup de corticoïdes, l’ennemi numéro 1 des teints parfaits. Petit à petit, ma peau s’est affinée par endroits et des petits vaisseaux sont à présent apparents ici et là (et là, et là et aussi là…). A l’époque, et jusqu’à très récemment, j’avais la peau extrêmement sèche, typique des gens qui souffrent d’eczéma.

Aujourd’hui j’ai toujours ce problème, mais c’est heureusement moins violent, et moins étendu sur le visage que par le passé. Et jusqu’à récemment, ma peau était donc très sèche (j’avais pour habitude d’utiliser PLUSIEURS crèmes de jour et de nuit ainsi que des huiles et de la vaseline avant d’appliquer mon maquillage, et l’hydratation tenait rarement toute une journée).

Petit 2, la période grasse

Puis j’ai changé de pilule, et là je suis complètement déréglée, c’est juste N’IMPORTE QUOI (et comme j’habite dans un bled et qu’il n’y a pas de gynéco à moins de 30km à la ronde, ben voilà quoi…). Bref, depuis environ 8 mois, ma peau à commencé à graisser, et des boutons et points noirs sympa sympa à apparaître. Comme ça s’est fait très progressivement, au début je n’ai pas vraiment fait attention au changement -les poussées d’acné ça arrive. Puis j’ai développé des mycro-kystes par endroits, et j’en suis arrivée à ne plus m’hydrater et à ne plus pouvoir me maquiller car aucun fond de teint ne tenait sur ma peau (et la poudre dans ces cas là est inutile, ça fait juste des petits paquets). J’ai fini à un tel point de grassitude que, quand je posais une serviette en papier sur mon visage, le papier devenait transparent (oui, c’est très glamour n’est-ce pas ?).

BREF, comme il faut 3 mois pour avoir un RDV avec un dermato et que le précédent n’avait apporté aucune solution à mon problème, j’ai décidé de m’auto-traiter. J’ai d’abord hésité entre les produits de La Roche Posay et de Bioderma (je suis allergique aux produits Avène, allez comprendre), mais je suis partie sur les premiers car il y avait une offre spéciale dans ma parapharmacie, et que la gamme Effaclar est à priori la plus populaire. J’ai donc acheté la crème Effaclar DUO, contre les imperfections locales sévères et l’obstruction des pores, et la crème Effaclar K, qui lisse et clarifie le teint par micro exfoliation et possède des vertus anti-récidive. En plus de ça, je suis également repartie avec deux mini produits gratuits, le gel moussant purifiant Effaclar et l’eau démaquillante purifiante Effaclar.

Effaclar DUO et Effaclar K : test sur 1 mois

effaclar duo

Effaclar DUO

Effaclar DUO, c’est clairement LA crème de toute la gamme la plus efficace, et ça se sent : une bonne odeur de décapent, et ça picote grave au niveau des boutons. Ça reste néanmoins tolérable, et l’application de la crème Effaclar K apaise un peu derrière.

J’ai appliqué les deux matin et soir, et en l’espace d’une semaine déjà ma peau était moins brillante et huileuse. En 10 jours, les points noirs ont commencé à disparaître et les micro-kystes à s’estomper.

effaclar k

Effaclar K

Par contre, Effaclar DUO est tellement puissante qu’elle vous fera faire une belle poussée d’acné en parallèle, c’est à dire que d’un coté, « l’existant » se résorbe, et que de l’autre, les trucs ignobles en germination vont ressortir. Résultat : j’ai un cratère énorme sur le nez suite à un bouton qui a mis bien 2 semaines avant de partir totalement, et qui était enraciné très profond sous la peau. Ça va faire 3 moins maintenant, donc je ne suis pas sûre que ça se rebouche…

correcteur effaclar ai

Effaclar AI

Un conseil donc, utilisez en complément le correcteur Effaclar AI, qui cible les imperfections locales, les purge et limite les marques résiduelles (vous pouvez également opter pour la crème Cicaplast, qui permet aussi de réduire les marques laissées à la disparition de l’acné).

Après deux semaines de traitement, j’ai pu à nouveau me maquiller normalement car ma peau n’était plus du tout grasse. Au bout de 4 semaines, j’ai carrément recommencé à m’hydrater (légèrement), et je pouvais à nouveau poudrer mon visage. Je n’avais plus de points noirs, et les micro-kystes étaient, sinon résorbés, du moins moins importants. Et ma peau, de manière générale, était plus nette et matifiée.

Démaquillant Effaclar et Gel nettoyant Effaclar

demaquillant effaclar

Effaclar Eau démaquillante

Le mini flacon de démaquillant Effaclar m’a duré à peu près 15 jours. Je ne doute pas que ça ait participé au succès du traitement, mais je ne recommanderai pas de l’acheter impérativement.

gel moussant effaclar

Effaclar Gel Moussant

Par contre, le mini gel nettoyant Effaclar m’a duré un mois complet, et je l’ai trouvé vraiment très très efficace, au point d’en avoir acheté un tube normal de 250ml qui devrait me faire l’année. Ça nettoie en profondeur la peau sans l’agresser, et quand on sort de la douche on a vraiment la sensation d’avoir la peau assainie, mais pas sèche (ça tire un peu après plusieurs semaines de traitement complet). C’est donc un produit que je recommande vivement, en particulier si vous avez une peau à tendance grasse ou brillante, mais pas suffisamment pour entamer un traitement de fond.

Et après ?

J’ai du terminer le tube d’Effaclar DUO au bout de 5 semaines, et 6 pour l’Effaclar K, et je suis globalement très satisfaite du résultat. De là à arrêter totalement, impossible -mais je ne sais pas si on peut vraiment arrêter de se traiter à ce niveau là de grassitude.

Bref, après une période de 2 ou 3 semaines à base de fluide hydratant et matifiant à la mandarine Bio de Bioxigence (très bien, je ferai un billet prochainement sur toute leur gamme bio dont je suis fan), j’ai rempilé, mais cette fois avec la dernière née de la gamme Sébium de Bioderma, Sébium Global, qui m’avait fait de l’oeil la première fois. Et bien heureusement que je ne l’avais pas prise, elle ne me va pas DU TOUT ; elle est beaucoup trop agressive pour ma peau, et après plusieurs tentatives ayant entraîné rougeurs, sensations de brûlure et vives démangeaisons, j’ai complètement arrêté d’en mettre (j’en parlerai aussi dans un autre billet).

effaclar mat

Effaclar MAT

A la place, j’ai finalement acheté la crème hydratante sébo-régulatrice anti-brillance et anti-pores dilatés Effaclar Mat, que j’ai commencé il y a une semaine maintenant, et qui me va bien. Elle picote un peu aux endroits ciblés, je suppose donc qu’elle fonctionne, tout en resserrant mes pores salement dilatés par 8 mois de sécrétions graisseuses et en gardant ma peau matifiée, ce qui était un de mes gros problèmes à l’origine.

Je combine donc actuellement le gel mousse nettoyant et la crème hydratante et matifiante Effaclar, en plus de mes soins quotidiens (sérum, anti-ride, traitement anti-rougeurs…). Après un traitement Effaclar complet ou presque, je trouve que c’est suffisant pour garder une peau à peu près saine et qui ne luit pas comme un phare en pleine mer par une nuit noire.

Est-ce que mes problèmes d’acné sont résolus ? Non, clairement, mais ma peau va beaucoup mieux et je suis à nouveau présentable. Pour un traitement du problème à la source, j’ai consulté il y a peu un dermato et je suis actuellement sous traitement antibiotique pour les 3 prochains mois. Je vous en dirai plus à ce moment là, pour l’instant je n’ai aucun recul sur ce qui m’a été prescrit, et le diagnostique médical me laisse perplexe…à suivre.

Verdict : toute la gamme Effaclar, spécialement conçue pour les peaux sensibles, est à utiliser les yeux fermés. Je conseille tout particulièrement la crème Effaclar DUO, le correcteur Effaclar AI pour prévenir les cicatrices, le gel nettoyant et la crème matifiante Effaclar, qui combinés devraient également opérer sur vous quelques miracles, pour moins de 40€ tout compris.

Je vous laisse ci-dessous une petite vidéo explicative sur le pourquoi du comment de l’acné à l’âge adulte. Si vous avez des remarques ou suggestions pour traiter l’acné et la peau grasse, n’hésitez pas à commenter ce billet ;-) A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !
U know u luuuuuuv me :-)

Comments

2 Responses to “J’ai testé : la gamme Effaclar de La Roche Posay pour peaux grasses à méga imperfections”

  1. Adeline
    janvier 29th, 2013 @ 16 h 55 min

    J’ai aussi des problèmes d’acné adulte, je vais tenter cette gamme je crois…Merci !

  2. Nettoyage des peaux grasses : sélection de produits qui fonctionnent
    février 4th, 2013 @ 16 h 56 min

    […] vous présentais dans mon précédent billet la gamme Effaclar, spécialement conçue pour les peaux grasses à imperfections assez sévères. J’en suis […]